Chacun peut s’étonner que la France laisse disparaitre l’entreprise Doux et les milliers d’emplois manufacturiers et agricoles qui y sont liés, un silence sinistre va courir les campagnes et ravager un peu plus notre balance commerciale. C’est une forêt que l’on abat. Cette situation peut apparaître surprenante si l’on veut bien regarder la vie autrement que de Paris, surprenante parce que la France importe…