Catégories Blog

Thierry Papillon forme des futurs chefs d’entreprise


La Ploërdutais Thierry Papillon coordonne les formations de Manager TPE-PME à l’Institut de Locarn, organisme de formation agréé basé près de Carhaix.

Thierry Papillon, comment vous présenteriez-vous ?

Je suis un Breton de cœur qui œuvre pour le développement du Centre-Bretagne. J’ai effec­tué toute ma carrière d’entrepre­neur dans l’agroalimentaire, en France comme à l’étranger, et en particulier dans des petites struc­tures que j’ai créé ou redressé. Aujourd’hui, je suis installé à Ploërdut comme conseil en ges­tion auprès des Très petites entreprises et Petites et moyennes entreprises (TPE-PME). Parallèle­ment, je coordonne les forma­tions à Locarn.

Comment êtes-vous arrivé  à Locarn?                  ·

Dans le cadre d’une associa­tion de chefs d’entreprises bre­tons qui se retrouvait à Locarn, l’Institut m’a proposé d’orga­niser la coordination des for­mations de créateur-repreneur d’entreprise.

Quelles sont vos fonc­tions?

J’organise la formation et ·son calendrier. J’anime ensuite la formation sur toute sa durée avec les formateurs et stagiaires. J’assure le suivi individuel de cha­cun des stagiaires.

À quoi servent les forma­tions à Locarn ?

La finalité est que chaque stagiaire arrive avec une idée et repart au bout de quatre mois avec un projet validé de création ou de reprise d’entreprise. Un certain nombre d’entre eux ne se sent pas l’âme d’un créateur et retourne vers le salariat. Ce qui est une réussite malgré tout.

Combien de formations par an?

Lorsque j’ai démarré en 2014, l’Institut proposait deux forma­tions par an. Aujourd’hui nous proposons quatre sessions par an avec une quinzaine de sta­giaires par session. Nous for­mons 60 personnes au métier de chef d’entreprise par année.

Quels conseils donneriez-­vous pour quelqu’un qui veut suivre une forma­tion?

Le premier conseil serait avant tout d’avoir un vrai pro­jet. D’avoir réfléchit suffisam­ment avant et particulièrement à ses besoins financiers. Et puis surtout, l’envie de s’investir est essentielle.

Quel niveau faut-il pour intégrer la formation ?

Nous ne demandons pas de niveau spécifique. Nous sommes ouverts à toutes et tous. C’est aussi la force de nos formations car on y trouve du bac plus cinq comme des personnes sans for­mation. Les uns aident les autres dans un but commun : celui de réussir.

Si un stagiaire a des dif­ficultés pendant la for­mation, comment ça· se passe?

Un suivi individuel permet de valider l’avancement du projet et de lever les points de blocage. Les formateurs sont disponibles pour les stagiaires même en de­hors des horaires de formation.

Qui sont les formateurs ?

les formateurs sont des chefs d’entreprise ou des spécialistes-­experts dans leur domaine de compétences.

Quel est le programme type ?

Le programme est proposé en trois volets. Le premier est d’ap­porter l’emphase sur le dévelop­pement personnel du stagiaire. De s’assurer que la personne a le bon tempérament, la bonne vision en vue de devenir un chef d’entreprise.

Le second porte sur les connaissances à maîtriser sur la thématique qu’est l’économie en général. Permettre au stagiaire de se placer avec son projet dans le contexte économique et social au cœur même de la zone ciblée qui sera le point d’ancrage au développement de sa société. Autrement dit, travailler les atouts et les faiblesses autour du projet, la stratégie, et la fai­sabilité.

Le troisième point est sous forme d’une boîte à outils offrant des techniques pour construire et finaliser le projet sur des thèmes tels que la comp­tabilité, la gestion, les achats, ventes, etc.

Quelle est la durée de la formation?

Chaque formation porte sur une durée. de quatre mois en alternance. Une semaine en in­ternat à Locarn avec formation en journée et une semaine chez eux pour construire leur projet. À six mois, 30 % dès stagiaires ont créé leur projet, 30 % continuent leur parcours de créateur, 20 % retournent dans le salariat. Les 20 % restant choisissent une autre voie. Par ailleurs, et suite à une formation, nous réalisons un suivi pendant trois ans.

Combien coûte la forma­tion?

Pour le financement, la for­mation fait l’objet d’une conven­tion quadripartite entre l’Agefos, la Région, Pôle emploi et l’ins­titut de Locarn. Les frais péda­gogiques sont pris en charge par l’Agefos et la Région. Pôle emploi participe aux frais d’hé­bergernent et Locarn s’occupe entièrement de la partie logis­tique et de l’intendance.

Quel est le niveau à la fin de la formation ?

La formation est reconnue au RNCP (Répertoire national des certifications professionnelles) en niveau III permettant de déli­vrer un diplôme équivalent à un Bac plus 2.

Quelques exemples de belles réussites ?

Hugo qui a repris une entre­prise dans le bâtiment avec 10 salariés. Samuel a créé un food truck. Yann a lancé une activité d’usinage sur matériaux com­posites. Sénébou qui a ouvert un restaurant exotique. Luai a finalisé la création d’un traiteur libanais. Valérie, elle a choisi de retourner au salariat et a retrou­vé avant la fin de la formation un poste de manager dans I’ évé­nementiel.

Ce format de formation est unique en son genre. Il permet de créer une belle dynamique de groupe et extrêmement favo­rable à la réussite des projets. D’une manière générale, les sta­giaires ressortent avec une envie décuplée. À l’issue des forma­tions, souvent les stagiaires se retrouvent ensemble lors d’un week-end. La touche Locarn, c’est de relier le projet profes­sionnel, le projet personnel et le territoire.

Nous proposons aussi une formation pour les jeunes diplô­més, qui a pour vocation de faci­liter leur insertion dans le monde de l’entreprise.

Bruno Guillevic, correspondant local de presse

Article paru dans le Journal de Pontivy le 9 mars 2018